Mobirise Website Builder

La Maison dans les rêves

Still Life with Grapes and Glass of Wine, de George Forster2 (1878)

Ce livre, écrit en 2002 est le résultat plus de 25 années de recherches, de travaux, de pratique de l’interprétation des rêves.

Il y a plus de quarante ans, alors que les rêves étaient encore souvent méconnus, voire méprisés, Christiane Riedel s’est attachée à apprendre à en saisir le sens. 

Inquiète de voir des ouvrages d'interprétation simplistes, voire mensongers induire les lecteurs en erreur, elle a décidé d’écrire une série de livres d’interprétation des rêves approfondis pour aider les rêveurs et les psychothérapeutes également, à comprendre les rêves et à en découvrir la sagesse. 

La Maison dans les rêves en est le premier tome.


Dans cet ouvrage

1) le lecteur trouvera une étude soigneuse et réfléchie du symbolisme

- des pièces et des différents endroits de la maison,

- des objets qui s’y trouvent et

- des activités qui s’y déroulent.


Il découvrira ainsi l’explication de très nombreux symboles, plus de 520, qui, à peine ou même jamais étudiés, n'en sont pas moins très fréquents dans les rêves actuels. 

Personne n’a osé traiter par exemple le sujet des toilettes et des excréments de façon aussi détaillée et profonde. 

Aucune étude jusqu’ici n’avait été menée sur tous les objets de la technique moderne qui apparaissent aujourd’hui de façon permanente dans les rêves contemporains : les ustensiles ménagers, les outils, l’audiovisuel, le téléphone portable, l’informatique, pour ne citer qu’eux. 

Dans ce livre, presque tout est nouveau.


2) Venant soutenir les explications, de nombreux rêves d’aujourd’hui, 125 rêves, sont présentés et interprétés en détails

Au cours de ces interprétations, plus de 300 symboles supplémentaires ont été étudiés, concernant tous les domaines de la vie.

Cette œuvre comporte donc au total l’étude de plus de 820 symboles au sujet de la 

vie quotidenne chez soi.


3) Le lecteur verra comment interpréter un symbole

La variété des symboles étant infinie et leur signification parfois tout à fait individuelle, une démarche d'interprétation adaptée s'avère indispensable.

Le rêveur trouvera alors, renouvelées à travers tout le livre, des indications très précises qui le conduiront d'une façon méthodique et efficace à déchiffrer par lui même le sens de ses symboles personnels : 

23 symboles ont été étudiés et présentés comme modèles de méthode de déchiffrage d’une image.


Le lecteur verra aussi comment déchiffrer le sens de son rêve dans son entier, avec tous les symboles.

- 5 rêves ont été ainsi analysés méthodiquement pour expliquer comment mener l’interprétation d’un rêve dans sa totalité.

Le rêveur apprend ainsi progressivement à saisir par lui même le sens de tout son rêve.


5) L’auteur s’est attachée au cours de toute cette étude à montrer la bienveillance des conseils nocturnes et la sagesse qui réside en chaque rêveur

Bien des études dans ce livre vont aider le lecteur à mieux comprendre le sens de ses épreuves et de ses joies dans la vie quotidienne. Restauré par les rêves, il pourra parcourir le chemin de la vie sur la terre en allant vers sa plénitude.


Sujets des différents chapitres

Ch. 1 Le cadre d’habitation

Ch. 2 Au rez-de-chaussée

Ch. 3 La cuisine et la transformation des aliments

Ch. 4 Les meubles de la cuisine

Ch. 5 La vaisselle

Ch. 6 La buanderie

Ch. 7 Les occupations ménagères

Ch. 8 La cave

Ch  9 L’étage et les chambres

Ch. 10 Le haut de la maison, le grenier, le toit

Ch. 11 Les éléments communs à toute la maison

Ch. 12 La salle de bains

Ch. 13 Les toilettes et les excréments

Ch. 14 Le matériel audio-visuel

Ch. 15 Le téléphone et le portable

Ch. 16 L’informatique

Ch. 17 L’éclairage et le noir

Ch. 18 Les outils 

Ch. 19 Divers meubles et objets

Critique du livre

J'ai écrit ce livre en 2002, 8 ans après Rêves à vivre. Je n'ai trouvé aucun éditeur. N'ayant pas été publié, il n'a donc pas reçu de critiques de la presse. Cependant et de façon très surprenante, ce livre a reçu une critique des rêves.

En 2003, j'ai offert mon livre à un ami, Mr Louis Derieu, psychothérapeute jungien maintenant décédé. Peu après Mr Derieu m'écrit : 

« J’étais en train de lire votre livre, quand la nuit j’ai reçu un rêve.

Dans ce rêve, on me disait que le travail de Christiane Riedel offrait un chemin d'éveil spirituel.

Dans mon rêve, le livre La Maison dans les rêves était comme un temple,

Et le temple du livre se transformait en temple,

Et quand la personne lisait le livre,

C'est comme si elle mangeait toute la maison, le temple.

On me disait encore :

Christiane Riedel a fait un travail sacré.

Toute personne qui va travailler sur son ouvrage, peut,

Si elle suit ce travail depuis son premier livre,

De sa maison faire un Temple Intérieur

Qui va devenir le lieu de la vie de son âme.

C'est comme si on y mettait le Saint Sacrement.

Dans ce lieu luit la petite bougie, 

La flamme,

Le feu de l’Esprit.

Puis dans mon rêve, je voyais le texte de Jung dans La Vie symbolique, où il parle d'un coin dans la maison, où l'on peut vivre la vie symbolique. »

Que comprendre de ce rêve ?

Le rêve indique à cet ami psychothérapeute que l'étude des rêves et l'interprétation de leurs symboles, telle qu'elle est exposée dans mes deux livres, amène le rêveur au coeur de son église intérieure. Là il va rencontrer le feu de l'Esprit.

Le rêve compare expressément l'interprétation des rêves à une messe. L'interprète, comme le prêtre, célèbre et réalise l'expérience de la communion avec la divinité, le Saint Sacrement, rituel institué par le Christ lui-même avant sa crucifixion.

Interpréter ses rêves est donc un rite spirituel qui place l'interprète au coeur de la vie symbolique, telle que Jung l'a décrite.


Précisons ce que signifient les termes "symbole " et "vie symbolique".

Le symbole est une image qui représente quelque chose de caché qu'on ne saurait définir totalement. 

Les rêves sont constitués de symboles, d'images symboliques.

Comme Jung l'a montré et comme je l'ai vérifié moi-même, il suffit de regarder les rêves pour constater qu'entre autres symboles, l'âme produit naturellement des images, des symboles de la divinité. C'est pourquoi Jung un jour s'est écrié lors d'une discussion : « Dieu est le symbole des symboles ».

Quand on prend en considération ces symboles, ces images intérieures qui apparaissent en particulier dans les rêves et qu'on en tient compe dans sa vie, alors on mène une vie symbolique. C'est une nécessité vitale que de relier ces images divines à la conscience. 

Vivre une vie symbolique, c'est vivre sa vie en étant conscient d' une relation avec la divinité intérieure qui réside dans l'âme.

Dans La vie symbolique Jung explique :

« Voyez-vous, l'homme a besoin de vie symbolique. II en a un besoin urgent. Nous ne vivons que des choses banales, habituelles... Mais nous n'avons pas de vie symbolique...

Disposez-vous, quelque part dans votre maison, d'un coin où vous puissiez accomplir les rites, comme on peut en voir en Inde ? Là bas, même dans les maisons les plus modestes il y a un coin séparé du reste par un rideau, où les occupants du logis peuvent mener leur vie symbolique, renouveler leurs voeux ou méditer. 

Nous n'avons rien de tel... Bien sûr nous avons notre propre chambre, mais il y a un téléphone qui peut sonner à tout moment... Nous n'avons pas le temps, pas de lieu. Où pouvons-nous trouver chez nous ces images mystérieuses qui expriment les dogmes ? Nulle part !...


Ainsi nous n'avons pas de vie symbolique, alors que nous en aurions Ie plus grand besoin. Seule la vie symbolique permet aux besoins de l'âme de s'exprimer – je veux parler des besoins quotidiens de l'âme ! Et comme les gens ne possèdent rien de tel, ils ne peuvent jamais s'échapper de cette galère, de cette vie épuisante, terrifiante de banalité... 

Voilà pourquoi les gens sont névrosés. Ils en ont tout simplement assez ...de la banalité de cette vie, et c'est pourquoi ils veulent du sensationnel. Ils veulent même d'une guerre, et disent : « Dieu soit loué ! Enfin il se passe quelque chose, quelque chose qui nous dépasse ! ...


La vie est trop rationnelle, il n'y a pas d'existence symbolique dans le cadre de laquelle je puisse jouer un autre rôle, celui que je dois tenir en tant qu'acteur du drame divin de l'existence... »

Quel est le drame divin de l'existence ?

Le drame divin de l'existence, c'est tout le processus d'incarnation du divin dans l'homme, ce à quoi les rêves en particulier président.

Jung poursuit :

« Avoir le sentiment de mener une vie symbolique, d'être un acteur du drame divin, donne à l'être humain la paix intérieure. C'est la seule chose qui puisse donner un sens à la vie humaine. »

Ainsi, le sens de notre vie, c'est d'offrir au divin un espace en nous, dans notre âme, où il puisse venir s'incarner. Ce processus s'accomplit quand on interprète ses rêves et qu'on les met en pratique dans sa vie quotidienne.

Selon le rêve, c'est le sacerdoce que remplit le livre La Maison dans les rêves


Comment pourrais-je ne pas rester bouleversée par cette critique que le rêve donne de mon livre ?


© Christiane Riedel